POLITIQUE SOCIALE

1
5 mois d'anciennetéEn discussion1

un nouveau système de solidarité nationale en trois étapes : · Tout d’abord la mise en place d’une taxe universelle de 1 euro par mois payé par tous les citoyens à partir de 18 ans. · Ensuite le bénéfice (plusieurs millions d’euros) sera versé à un fonds qui doit le distribuer à des personnes en situations sociales difficiles (chômeurs, sans domiciles fixes, agriculteurs, retraités pauvres, handicapés, sous-diplômés ou travailleurs précaires) · Enfin chaque bénéficiaire recevra une part de 400000 euros qu’il pourra utiliser uniquement et exclusivement dans des investissements comme le logement, la formation dans les métiers bien rémunérés et la création ou le rachat d’entreprise. Le fonds ne donnera pas d’argent liquide mais servira de banque pour payer les dépenses liées aux projets des bénéficiaires. Par exemple si 30 millions de citoyens paient la taxe de 1 euros, le bénéfice mensuel de 30 millions d’euros sera répartit entre 75 bénéficiaires qui auront chacun une part de 400000 euros. Ainsi chaque année 900 français modestes et leurs familles bénéficieront de cette taxe pour réaliser leurs projets d’avenir (logement, formation, entrepreneuriat, etc.). Ma proposition est de respecter le proverbe “Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie.” Pour atténuer le choc de la crise sanitaire, il est urgent de d’émanciper les 10 millions de francais pauvres par le travail et de redémarrer l’économie sans conduire la france a la faillite.