Accueil des familles d’émigrés

2
3 mois d'anciennetéEn discussion1

Je propose que chaque ville et village accueille l’équivalent de 0,5% de sa population au sein de leur commune. A l’échelle d’une petite communauté de commune comme la mienne, cela représenterai une famille de 5 personnes. Dans chaque village, il y a des maisons vacantes, plus ou moins habitables. Ce serait l’occasion pour l’ensemble des habitants de mettre concrètement la main à la pâte pour aider ces familles à s’installer, aux enfants d’apprendre le français et de s’intégrer au système scolaire, aux parents, soit d’exercer le métier qu’ils exerçaient dans leur pays, soit, dans un premier temps, de remplir des tâches d’utilité publique (avec intégration dans les équipes communales existantes) ou d’aider les personnes âgées de la commune. Dans un deuxième temps, elles pourraient trouver des emplois plus stables. Ce serait une réelle fierté pour chaque village de donner une chance à toutes ces personnes en souffrance qui pensent (encore) que la France est le pays des Lumières, de la Liberté, de l’Égalité et de cette Fraternité qui nous fait bien défaut par les temps qui courent.
Nous l’avons fait à l’époque des bat-people, pourquoi ne serions nous pas capable de le refaire aujourd’hui et d’accueillir, non pas toute la misère du Monde, mais une infime partie qui nous rendrait notre fierté d’être citoyen français, pays des droits de l’homme…