C’était il y a 4 ans…

C’était il y a 4 ans. Le 13 juin 2016.

Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police au commissariat des Mureaux, et sa conjointe Jessica Schneider, 36 ans, adjointe administrative du commissariat de Mantes-la-Jolie sont sauvagement assassinés par un islamiste radical se réclamant de Daesh. Leur fils, âgé de 3 ans, est retrouvé indemne en état de choc.

L’enquête montrera que si le terroriste avait choisi de cibler Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, c’est parce qu’ils portaient l’uniforme. Parce qu’ils étaient policiers. Parce qu’ils avaient choisi de consacrer leur vie à protéger celle des autres.

Nos policiers et nos gendarmes sont souvent applaudis au lendemain des attentats, quand ils ont exposé ou perdu leur vie. Mais ce n’est pas seulement lors des cérémonies qu’il faut exprimer son émotion. Il faut le faire chaque jour. En agissant préventivement pour éviter de nouveaux actes terroristes. En défendant nos forces de l’ordre face à ceux qui vilipendent leur travail quotidien pour assurer la tranquillité des Français. En réaffirmant notre indéfectible gratitude et reconnaissance.

Soutien total à nos forces de sécurité, à toutes celles et tous ceux qui sont prêts à payer le plus lourd des tributs pour préserver une sécurité qui est la première de nos libertés.