Opération “Champs Ouverts”

Notre société est traversée par de vifs débats relatifs à l’agriculture. Des agriculteurs subissent des critiques parfois virulentes et souhaiteraient mieux expliquer leurs pratiques. Des voisins s’interrogent sur leur utilisation de produits phytosanitaires.

Or, même s’ils vivent à côté, ils ne se côtoient pas toujours, ils n’ont pas d’espace de discussion apaisé, et les invectives fusent sur les réseaux sociaux.

C’est le sens de cette opération «Champs Ouverts» : permettre aux agriculteurs et à leurs voisins d’échanger librement, dans des exploitations ouvertes au public.

Le gouvernement a engagé une consultation sur un projet de décret et un projet d’arrêté relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation. Elle compte à ce jour 40.000 contributions: je vous encourage à y participer.

Par ailleurs, la chambre d’agriculture accompagne au quotidien les agriculteurs d’Eure-et-Loir dans leur transition écologique. Sous l’impulsion d’Eric Thirouin, une charte de bon voisinage a été signée début juillet à Chartres. L’Echo Républicain en a parlé.

En complément de ces actions, l’opération «Champs Ouverts» vise à contribuer à la réconciliation entre agriculteurs et voisins.

J’organiserai ces rencontres. Il n’y aura pas d’un côté des «gentils» et de l’autre des «méchants». Simplement des voisins qui sont tous de bonne volonté et qui peuvent, par le dialogue, mieux se connaître, mieux se comprendre et mieux s’organiser pour des relations de voisinage apaisées. La loi ne fait pas tout.

Agriculteurs, voisins, vous souhaitez participer à l’opération «Champs Ouverts»? Inscrivez-vous en quelques clics sur le lien suivant :