100% participatif

Désireux de porter la voix des 125.000 Euréliens de notre circonscription, nous vous proposons de nombreux ateliers thématiques, afin de vous associer aux travaux parlementaires et construire ensemble la loi.

Résultats de l’enquête auprès des usagers du TER

Régio_2N_009L_-_Gare_de_Jouy_-_2015-08-09_-_IMG_-_0225

Chers usagers,

La ligne TER Paris-Chartres est une des plus empruntées de France: il s’agit d’un axe stratégique pour notre département. Tous les usagers du quotidien le savent bien: les dysfonctionnements sont courants. Pour autant, de nombreuses améliorations pourraient faciliter les trajets des Euréliens.

Il est important pour les responsables politiques de faire preuve d’humilité, de reconnaître qu’ils ne connaissent pas tout. Même quand ils sont eux-mêmes des usagers réguliers de cette ligne. Je crois fermement aux vertus de la démocratie participative et à la force de l’intelligence collective.

C’est pourquoi j’ai souhaité vous donner la parole, recueillir vos remarques et tester quelques propositions pour améliorer concrètement notre mobilité au quotidien.

En une semaine, vous avez été plus de 400 à répondre à cette enquête et je tiens à vous remercier chaleureusement pour cette mobilisation exemplaire.

Votre diagnostic fait apparaître une insatisfaction chronique, avec seulement 2% de «promoteurs» de la qualité de service sur la ligne et 88% de «détracteurs». Le manque de fiabilité, lié aux retards et aux suppressions de trains, est de loin votre premier motif d’insatisfaction. Les trains courts, le manque de places assises aux heures de pointe et le confort des rames sont également source de mécontentement.

Vous savez qu’une seule idée magique venue d’en haut ne résout pas tout, mais qu’un ensemble de solutions permettraient, au global, d’améliorer concrètement leur mobilité du quotidien. L’enquête vous invitait donc à noter des propositions sur la table et à en suggérer d’autres. Dans une démarche constructive et positive.

Ainsi, cette enquête fait ressortir 18 axes de travail pour améliorer notre mobilité du quotidien. Outre des propositions sur des « fondamentaux » (augmenter le nombre de trains longs, augmenter l’effort de rénovation des infrastructures, préserver les fréquences tôt le matin et tard le soir, développer les directs entre Paris et Chartres ou encore envisager une desserte de Saint-Quentin-en-Yvelines…), l’enquête met en avant une palette de « services » qui faciliteraient la mobilité du quotidien (réseau téléphonique et Wifi sur la ligne, alertes en cas de problème, recharge du pass Navigo dans les gares d’Eure-et-Loir ou encore développement du covoiturage, du télétravail, des services de garde d’enfants…).

Je ne revendique aucune paternité, aucune exclusivité et je me réjouis par avance que les éléments qui se trouvent dans cette enquête soient repris par le plus grand nombre. La seule chose qui compte, c’est de répondre collectivement aux attentes des usagers.

Dans les semaines qui viennent, je vous propose de poursuivre nos travaux, sur la base de ces 18 axes. Je vous inviterai prochainement à des moments d’échange, à Chartres et directement dans le train, afin d’affiner les propositions issues de l’enquête, évaluer leur faisabilité technique, pour une mise en œuvre réussie avec les responsables de la ligne: Région, SNCF, Etat, collectivités locales.

Dans l’attente de vous voir bientôt, je vous invite à télécharger les résultats de l’enquête, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Bien à vous,
Guillaume Kasbarian, député d’Eure-et-Loir

Propositions enquête .jpg

Téléchargez les résultats de l’enquête

Consultez le communiqué de presse sur les résultats de l’enquête

La Grande Marche pour l’Europe  !

En ce week-end des 7 et 8 avril 2018 j’étais  sur le terrain à l’occasion du lancement de la Grande Marche pour L’Europe d’En Marche ! 🇫🇷🇪🇺

Un questionnaire mobile très bien reçu en porte-à-porte, chez les commerçants de Chartres ou dans des communes rurales d’Eure-et-Loir 👍

photo_2018-11-02_12-52-17

« Accès aux soins : des projets innovants pour notre territoire » Vendredi 24 Novembre 2017

Dans le contexte de désertification médicale dont souffre notre département, il est nécessaire de trouver des solutions innovantes.

Pour que ces solutions soient les plus adaptées à notre territoire, elles doivent être le fruit d’une réflexion collective entre les citoyens, les professionnels et les élus qui vivent cette situation au quotidien.

C’est dans cette optique qu’un atelier participatif a été organisé, à l’Hôtellerie Saint-Yves à Chartres, sur cette thématique.

Afin de préparer au mieux cet atelier, une enquête préalable a été proposée afin que chacun puisse y répondre et faire remonter des propositions.

Citoyens, élus locaux, professionnels de la santé, plus d’une centaine de personnes étaient réunies pour faire avancer notre projet. 

Bus médicalisés, télémédecine, cabinets secondaires avec différents praticiens, maisons de santé départementales..
De très belles initiatives, de riches idées et beaucoup d’envie !

Atelier santé

👉 Retour en images sur de très belles initiatives pour remédier à la désertification médicale en Eure-et-Loir en cliquant ici !

« Les Assises de la Mobilité : besoins et initiatives pour notre territoire » Vendredi 17 Novembre 2017

Plus de 70 personnes étaient réunies à Epernon pour trouver des solutions à la problématique des transports du quotidien, et pour mener une réflexion autour de six thèmes. La presse en parle!

Atelier mobilité

Voici le compte-rendu des discussions sur trois des six thèmes abordés:

👉  Synthèse globale

👉 La soutenabilité financière

👉 Une mobilité intermodale

👉 Une mobilité connectée

👉 Une mobilité plus solidaire

👉 Une mobilité plus sûre

👉 Une mobilité plus propre

Atelier de rentrée 2017/2018

Merci à la soixantaine de citoyens qui ont pris part aux ateliers participatifs à Chartres, le 9 Septembre dernier. La presse en parle!

Voici le compte-rendu des discussions sur les thèmes abordés:

Travail
Droit à l’erreur
Etudes supérieures passage à l_université
Logement
Sécurité et lutte contre le terrorisme

👉 J’ai adhéré à l’association « Parlement et Citoyen », qui permet aux citoyens qui le souhaitent de participer à l’écriture de la loi sur la plateforme numérique www.parlement-et-citoyens.fr.